Archive

Posts Tagged ‘OpenSolaris’

OpenSolaris 200811, que du bonheur !

December 4th, 2008 2 comments

J’avoue, sur la “nouvelle” mouture d’OpenSolaris (alors, pour ceux qui ont vraiment tout suivi, et c’est pas facile, c’est le “nouveau” nom d’Indiana), j’avais (j’ai toujours ?) quelques a priori négatifs. C’est probablement pourquoi je n’ai pas tester sa première version (200805).

Cependant, j’ai eu l’occasion pour la première fois d’installer OpenSolaris 200811, et j’avoue que je suis assez bluffé. Malgré quelques mésaventures techniques (non lié à OS200811, mais plutôt à un couple PEBKAC / matériel 🙂 l’installation est très (voire trop) simple. Cela se résume à quatre questions :

  • layout du clavier
  • langue d’installation
  • timezone
  • destination de l’installation (dans mon cas, le disque dur entier, je ne sais pas ce que cela donne dans les autres cas)
  • mot de passe root, compte utilisateur

Pour l’instant, je n’ai eu l’occasion que de tester deux (use cases) choses pertinentes pour moi (et une très importante) :

  • un terminal UTF-8 fonctionnel par défaut, sans aucune configuration (localeadm mon grand ami…)
  • le bon fonctionnement du déport console vidéo (via Java Web Start)

Alors, ce deuxième point peut paraitre étrange, mais pour moi il est très important. Mon poste de travail était jusqu’alors une version de SXCE (Solaris Express / Community Edition) datant d’approximativement 18 mois, et il m’était impossible d’accéder aux déports vidéos, effectués via une appli java webstart (en même temps, j’avais le même problème depuis un autre poste, sous Windows). Bref, une fois 200811 installlé, mon premier test fut de mon connecter à l’ILOM d’une lame 6840, pour justement tester le déport vidéo. Je click, et *hop* çà fonctionne ! Et en plus très rapidement.

Une autre chose assez notable – même si c’est cela est disponible depuis un petit moment via les ON builds OS200811 (tout comme Solaris 10 update 6) – réside dans l’utilisation de ZFS sur l’ensemble des systèmes de fichiers.

Alors, passons maintenant aux vraies apports d’OpenSolaris (du moins par rapport à un Solaris classique) :

  • le système de paquetage (nommé IPS)
  • l’intégration de ZFS dans le bureau

Concernant le premier point, je suis assez mitigé, mais comme beaucoup. Il est certes très appréciable de pouvoir faire un pkg install openoffice / screen et qu’il installe toutes les dépendances. Malheureusement, il est quand même assez (très ?) lent, mais bon, par rapport au bon vieux pkgadd des familles, il y a quand un net progrès.

Le second point, intégration de ZFS dans le bureau. Alors là j’avoue, chapeau. Il existe un service (qui n’est malheureusement pas activé par défaut, et je me demande bien pourquoi) qui prend un snapshot toutes les heures, tous les jours, et toutes les semaines. Bien que je n’ai pas encore eu l’occasion de le tester sur la longueur, le concept est quand même assez génial. D’autant que Nautilus dispose d’une petite barre qui permet de remonter dans le temps. Alors, pour ceux qui – comme moi – utilisent Time Machine d’OS X, on est en encore très loin au niveau de l’interface. Mais fonctionnellement, on est très proche, c’est vraiment une bonne chose.

Bref, vous avez compris, je ne peux que vous encourager à essayer OpenSolaris 200811, enfin, à l’essayer, et à l’adopter 🙂

Ah, une dernière chose, si vous avez une carte NVidia relativement vieille, vérifier que vous êtes bien en driver nvidia (en utilisant l’utilitaire), si ce n’est pas le cas, vous devez déinstaller le paquet NVidia, puis télécharger le driver adapté depuis le site de NVidia, désactiver GDM, faites un Xorg -configure, modifier le fichier pour mettre le driver “nvidia” au lieu de “nv” puis déposer ce fichier dans /etc/X11/xorg.conf, et réactiver GDM.

Categories: OpenSolaris Tags: