Archive

Archive for March, 2009

Ça bouge chez Sun !

March 15th, 2009 No comments

Malgré une santé économique plus ou moins bonne, des licenciements, (mais a contrario une bonne publicité) ça bouge beaucoup chez Sun, notamment dans le domaine de l’IAM. Pour preuve, il suffit de regarder l’activité autour d’OpenSSO, et de WebSpaces

OpenSSO

Pour OpenSSO, comme le montre la roadmap, il y a des choses fort intéressantes en prévision. Comme par exemple un mandataire inverse (reverse proxy) avec la possibilité de gérer des accréditations secondaires. En pratique, cela permet de protéger une application où il est impossible d’installer un agent, et qui ne supporte pas SAMLv2. De manière concrête, cela se traduit par de l’injection de formulaires (fillform) du login/mot de passe de l’utilisateur. La solution d’un mandataire inverse permet de rendre plus faible (et surtout plus quantifiable avant vente) les coûts d’intégration d’une application dans un SSO.

D’autres points notables concernant OpenSSO résident dans l’avancé du support d’OpenDS (avec reset du mot de passe), et la création d’une fedlet en .Net.

WebSpaces

Je n’ai encore pris longtemps pour faire un billet sur WebSpace, mais je tacher de résumer de manière rapide. Glassfish WebSpace est le fruit du partenariat entre Sun et Liferay, avec pour objectif de créer une nouvelle version de Sun Portal Server (ce qui d’ailleurs, ne fais pas que des heureux parmi les clients actuels, à juste titre). WebSpace est fourni avec un certain nombre de porlet existantes, dont certaines orientées enterprise. Je m’intèresse particulièrement à la porlet Workflow, qui permet de créer des petits processus (workflows) simples, comme par exemple la gestion des notes de frais (c’est l’exemple fourni). Pour ma part, j’ai comme objectif de créer une porlet de demande de congé (avec double approbation). J’en dirais plus dans un prochain billet !

Categories: IAM, SSO Tags:

Les variables dans un manifest SMF

March 6th, 2009 No comments

Toujours à propos de SMF, voici un petit exemple pour utiliser une variable (définie via une propriété du manifest) dans une méthode :

La définition des propriétés :

 
        <property_group name='application' type='application'>
                <propval name='port' type='integer' value='3000' />
                <propval name='root' type='astring' value='/opt/jkstat' />
        </property_group>

Attention, il faut que le nom du property_group soit application ! Et finalement un petit exemple pour utiliser ces variables :

       <exec_method
                type='method'
                name='start'
                exec='%{root}/jkstat server -p %{port} &amp;'
                timeout_seconds='60'>
                <method_context>
                        <method_credential user='root' group='root' />
                </method_context>
        </exec_method>

Encore une fois, merci SMF ! (et à Fabrice aussi pour le coup)

Categories: OpenSolaris, Sysadmin Tags: