Home > Business tools > XWiki : mes retours

XWiki : mes retours

December 8th, 2008 Leave a comment Go to comments

À la demande de Vincent, je me lance dans un retour d’expérience sur XWiki, néanmoins même si cela fais quelques mois que j’utilise le produit, je n’ai passé que quelques jours à l’utiliser (enfin plutôt à le programmer) de manière avancée, donc à prendre avec un peu de recul. De plus, j’ai mis un certain temps à écrire ce billet, que j’ai repris de nombreuses fois, donc la trame n’est pas forcément fameuse, je m’en excuse par avance.

Commençons par le début : l’installation. Alors, cette étape est très facile, néanmoins il n’est pas toujours facile de bien comprendre les différentes versions, ce qu’elles font, etc. Pour ma part, ce billet ne parle que du produit XWiki Enterprise, en version 1.5 et 1.6, ne connaissant pas les autres produits.

Une fois le produit installé, la prise en main est assez rapide, et assez intuitive. Néanmoins à mes débuts (version 1.5 donc) j’ai été quelque peu déçu par la syntaxe assez pauvre, surtout pour moi qui utilise beaucoup dokuwiki, où la syntaxe permet par exemple de gérer l’alignement d’une cellule au sein d’un tableau. Cependant, la version 1.6 apporte de nouvelles syntaxes (dont une compatibilité avec des syntaxes répandues, comme celle de mediawiki), donc cela est en bonne voie.

Concernant mon expérience, j’utilise principalement XWiki pour sa partie développement d’application, c’est à dire la capacité de créer des petites applications (métier ? j’exagère peut être un peu, encore que…) à l’intérieur de XWiki, sans jamais modifier une seule ligne de code de XWiki. Ces développements s’effectuent via les capacités de scripting velocity, et d’extension via Groovy. C’est un vrai bonheur, en effet je ne connais peu (ou pas) d’autres moyens simples de développer rapidement une petite application Web, sans me préocccuper du rendu, du modèle, etc.

Coté produit, la partie Wiki pure est relativement bien documenté, avec une page sur la syntaxe très complète (mais pas tout à fait exhaustive), mais un petit regret concernant la documentation associé à la partie développement. Il existe plein de choses qui ne sont pas (encore) documentés, notamment pour les attributs lors de l’ajout d’une propriété à un objet. Mais après avoir discuté avec Jean-Vincent de XWiki, il semblerais que la partie dev ne soit pas la plus utilisée, ce qui peut expliquer… Et cela est peut-être liée ou pas, mais l’impossiblié de supprimer une propriété existante est vraiment pénible. Cela rend la création des objets assez périlleuses, et il faut savoir exactement à l’avance ce qu’on a besoin de mettre dans les objets 🙂

Pour finir avec la documentation,  XWiki est très bien documenté d’une manière générale, mais il n’est pas facile de s’y retrouver entre les différentes sources de documentation. Je pense qu’il manque de tutoriaux, celui-ci (création d’une application de FAQ) est vraiment bien, il en faudrais d’autres selon moi. Cependant, la communauté (que ce soit liste de diffusion ou IRC) étant vraiment très réactive, et d’une aide précieuse, cela compense un peu le fouillis (je vais me faire gronder par les gens de XWiki 🙂 dans la documentation.

Un autre bémol réside dans la customisation graphique. Bien que je n’ai pas regardé de prêt, il me semble difficile, voire très difficile, de modifier la forme de XWiki. Certes, il est très simple de modifier son apparence par CSS, mais faire des modifications plus profondes me semble vraiment très difficile.

Côté technique, un des plus grands reproche concerne la gestion de la mêmoire. Il existe par exemple une fonctionnalité très intéressante permettant l’import/export du contenu du wiki sous forme d’un xar (Xwiki ARchive) mais il semblerais que le moteur à besoin de tout monter en mémoire avant de mettre à disposition le fichier d’archive, ce qui est assez embêtant quand il y a un certain nombres de pages. De plus, du fait (enfin c’est mon interprétation) de l’utilisation d’hibernate, XWiki procède quelques fois à de *très* grosse requête SQL. Par exemple dans le cas d’une suppression d’une page avec des commentaires, l’ensemble des données (et donc pas juste l’id de la page) sont passées dans la requête, ce qui nécessite donc de paramètrer son serveur SQL pour accepter des requêtes SQL allant jusqu’à plusieurs dizaines de MB..

En conclusion, pour ceux qui ne l’ont pas encore compris, et malgré ces quelqus points négatifs, je suis devenu un très grand fan de XWiki ! Mais cela ne m’empêche pas de rester fan de dokuwiki, considérant les deux comme complémentaires. Son développement avancant à grand pas, avec des fonctionnalités probablement inédites (import de documents MS Office, OpenOffice.org) XWiki est en passe de devenir le leader (si ce n’est déjà pas le cas) sur le marché des wikis d’enterprises.

Categories: Business tools Tags:
  1. No comments yet.
  1. No trackbacks yet.